Télévision : iTélé maintient Morandini

La chaine de télévision iTélé a confirmé le maintient dans ses grilles de programmation, de la future émission présentée par Jean-Marc Morandini, malgré les accusations dont ce dernier est la cible.

Comme initialement prévu, le 19 octobre 2015, Jean-Marc Morandini sera bien aux commandes de sa nouvelle émission, Morandini Live, sur iTélé, comme l’a confirmé la chaine aujourd’hui.

C’est par un communiqué que la chaine d’informations, filiale du groupe Canal +, a annoncé le maintien de la programmation de l’émission, malgré les lourdes accusations qui pèsent sur le présentateur homosexuel :

« Jean-Marc Morandini rejoindra, comme prévu, iTELE à partir du mercredi 19 octobre. Il animera Morandini Live , un magazine consacré aux médias avec interviews, débats et infos liés à l’actualité du secteur ».

Jean-Marc Morandini est toujours mis en examen pour « corruption de mineur aggravée » dans le cadre de la web série « les faucons », et d’autres hommes ont récemment lancé de nouvelles accusations, selon lesquelles Jean-Marc Morandini aurait tenté d’avoir des rapports sexuels avec eux alors qu’ils étaient mineurs.

D’ailleurs, à la suite de ces différentes polémiques, l’autre employeur de Morandini, la chaine NRJ12, avait décidé de retirer l’animateur de ses programmes, tandis qu’Europe 1 l’avait tout simplement supprimé de la grille de ses programmes.

iTélé avait déjà tenu à apporter son soutien à son employé, lorsque les premières affaires avaient éclatées, le 25 aout 2016, dans un autre communiqué qui expliquait que

« Dans le respect du principe de présomption d’innocence, le Groupe Canal+ confirme l’arrivée de Jean-Marc Morandini sur iTELE. Pour lui permettre de préparer sa défense, iTELE et Jean-Marc Morandini détermineront à quelle date débutera son émission. En cas de condamnation, Jean-Marc Morandini et iTELE ont d’ores et déjà prévu qu’il quitterait le groupe sans indemnité ».

Un ultime soutien dans la tempête médiatique et judiciaire traversé par l’homme de médias, à la réputation sulfureuse, qui lui fera sans doute plaisir.

 

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*