Revenu universel : les départements se mobilisent

Ce weekend, le Journal du Dimanche a publié une tribune signée par  huit présidents de conseils départements socialistes, qui annoncent vouloir mettre en place le revenu minimum dans leurs départements.

«Un modèle robuste, crédible scientifiquement, audacieux socialement et soutenable financièrement grâce à des micro-simulations». Voilà comment la mise en place du revenu de base est présentée dans cette tribune par ses signataires.

Des signataire qui dirigent l’Aude (André Viola), l’Ariège (Henri Nayrou), le Gers (Philippe Martin ), la Meurthe-et-Moselle (Mathieu Klein), la Haute-Garonne (Georges Méric), l’Ille-et-Vilaine (Jean-Luc Chenut) et la Seine-Saint-Denis (Stéphane Troussel).

Selon eux, l’objectif de ces expérimentations qu’ils proposent de faire sur leurs territoires respectifs est de « généraliser » le dispositif.

Porté fièrement par Benoit Hamon, malgré son aspect polémique, l’idée d’un revenu de base pour les plus fragiles est de plus en plus évidente pour nombre d’observateurs, de droite comme de gauche et la proposition, souvent moquée, commence à s’imposer dans l’opinion publique.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*