Symphony of the Seas quitte le port

Symphony of the Seas, le plus gros paquebot du monde, rejoindra son propriétaire dès samedi. C’est la compagnie américaine Royal Caribbean International (RCCL) qui avait commandé la construction de ce navire. 

Le départ du plus grand paquebot du monde était prévu pour cette fin de semaine. Fabriqué aux chantiers STX de Saint-Nazaire, il aura fallu près de trois ans pour construire le Symphony of the Seas, long de 362 mètres.

Une construction 100% française qui n’est pas pour déplaire à son propriétaire, la compagnie Caribbean International. Elle fait également la fierté des ouvriers qui ont été en charge de la construction pendant trois ans. « C’est une belle bête, il est magnifique. De quoi vanter le savoir-faire français en matière de construction navale. C’est une fierté, pour l’instant nous sommes les meilleurs. Ça va faire un vide », a expliqué un charpentier métal dans les micros d’Europe 1.

Et la fierté va au-delà de la charpente du paquebot. L’impressionnante liste des services se trouvant à bord du Symphony of the Seas a de quoi donner le tournis. Les milliers de passagers attendus à son bord pourront ainsi découvrir :

  • une patinoire, dans laquelle des professionnels donneront des spectacles.
  • des simulateurs de vagues pour les passagers aux âmes de surfers
  • un mur d’escalade
  • une tyrolienne
  • une vingtaine de restaurants
  • 24 ascenseurs

Le développement durable est aussi un aspect phare de ce paquebot. 12.000 essences végétales ont été plantées dans un quartier appelé « Central Park », pour réduire de 5% la consommation de carburant du navire. Cet élément le distingue de ses collègues flottants.

Quelques chiffres :

  • Le paquebot pèse 228 000 tonnes.
  • La facture totale s’élève à un milliard d’euros
  • Il faudra compter entre 900 et 15 000 euros pour profiter d’une croisière à bord du Symphony of the Seas.

 

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*