Jawad le logeur se dit « bouquet missaire »

Jawad Bendaoud, connu pour avoir logé les auteurs des attentas de Paris du 13 novembre, a écrit une lettre aux juges pour leur faire part de son innocence.

Dans une lettre au style qualifié d’enfantin par ceux qui ont pu la lire, le jeune homme jure qu’il n’a rien à voir avec le terrorisme.

Et d’évoquer sa consommation de drogues et d’alcool ainsi que les posters pornographiques ornant sa chambre pour démontrer qu’il n’a rien d’un islamiste.

Il conclu sa latter en refusant de devenir un « bouquet missaire ».

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*