Obésité infantile : la publicité pointée

Les enfants sont de plus en plus gros, de plus en plus tôt. Si bien que de nombreux d’entre eux sont touchés dès leur enfance par le désastre de l’obésité.

Il n’est pas nécessaire de revenir sur les conséquences désastreuses de l’obésité sur la santé, ni sur la vie privée des malades.

Pourtant, ce phénomène inquiétant, qui percute de pleins fouet les Etats-Unis semblait jusqu’à peu encore loin de la France, tant nos habitudes alimentaires nous protégeaient du problème.

Désormais, la France rattrape son « retard » sur le sujet et les enfants français commencent a être beaucoup atteints d’obésité, comme leurs camarades du reste du monde.

L’une des cibles des attaques sur le sujet est bien sur la publicité et notamment la publicité qui vise les enfants.

Produit sucrés et gras en tous genres : les publicitaires inondent nos enfants de pubs en tous genres, à la télévision, dans les grande surfaces, sur les réseaux sociaux, dans les rues…

Comment les enfants, qui ne sont pas armés pour comprendre les dangers de telles campagnes, pourraient-ils être conscients du problème ?

Pour résoudre le problème, le législateur a prévu plusieurs mesures. Le 20 décembre 2016, une loi a été promulguée, afin d’interdire a publicité dans les programmes jeunesse de la télévision publique

Dès le premier janvier 2018, toutes ces publicités seront interdites.

Cela sera-t-il suffisant ?

 

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*