Fibre optique : le coût revu à la hausse

Le coût de l’installation de la fibre optique sur le territoire français a été réévalué par la Cour des Comptes, qui table sur un dépassement du tarif annoncé de 15 milliards d’euros.

La Cour des Comptes a publié un rapport, mardi 31 janvier 2017, sur le financement du plan France très haut débit, concernant le déploiement de l’accès à la fibre optique en France.

Ce rapport s’inquiète d’importants dépassements budgétaires et de retards au niveau du calendrier. Elle estime que le coût total de ce plan sera de 35 milliards d’euros, alors que le gouvernement avait tablé sure un prix de 20 milliards d’euros.

D’après le rapport des sages, «il existe une impasse de financement d’au moins 12 milliards d’euros après 2022, aussi bien en ce qui concerne le budget de l’État, que celui des collectivités locales».

Alors que l’objectif initial était de pouvoir délivrer la fibre optique à 100% des foyers français d’ici l’année 2020, la Cour des Comptes estime que cet objectif ne sera pas atteint avant 2030.

En outre, la France fait déjà partie des mauvais élèves européens en termes de déploiement de la fibre optique. Sur les 28 pays de l’Union Européenne, elle pointe à la 24e place, avec 15% de foyers équipés en très haut débit.

 

 

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*