La SNCF enfin dans le vert

Après avoir perdu beaucoup d’argent en 2015, la SNCF affiche enfin un bilan financier positif pour l’année 2016.

Le groupe ferroviaire français a rendu public, lundi 27 février, ses résultats financiers pour l’année 2016. Après d’importantes pertes en 2015, la SNCF a été à nouveau rentable en 2016.

En effet, l’année 2015 avait été marquée, pour la SNCF, par de lourdes pertes, avec une perte nette de 12,2 milliards d’euros. Les dirigeants du groupe ont du réagir et trouver des moyens de rendre à nouveau l’entreprise rentable, en cherchant la croissance « là où elle se trouve », selon ses porte-paroles.

En 206, la SNCF a donc enregistré un bénéfice net de 567 millions d’euros. Ces bons résultats s’expliquent d’une part, par des gains de productivité réalisés par le groupe, d’autre part, par ses contrats signés à l’international.

Comme l’explique Frédéric Saint-Geours, le président du conseil de surveillance, son entreprise a « fait face à un environnement épouvantable », l’année dernière. Il évoque ainsi les importantes inondations et grèves du mois de juin, ainsi que la crise de l’acier et des céréales.

Pour tenir face à ces événements nocifs pour la santé économique de l’entreprise, « on a fait 825 millions [d’euros] de progrès de productivité, assez largement au-dessus de ce qu’on s’était fixé [750 millions], ça a permis de diminuer l’impact sur la marge et sur les résultats », précise-t-il.

En 2016, le chiffre d’affaires de la SNCF a été de 32,3 milliards d’euros, soit une augmentation de 2,8%. Le tiers de ce CA a été réalisé à l’étranger, en particulier via les filiales SNCF Logistics et SNCF Keolis.

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*