Malabar et Carambar redeviennent français

Les célèbres bonbons Carambar et Malabar ont été rachetés par une entreprise française, après avoir appartenu à une société d’investissement américaine.

Très bonne nouvelle pour l’économie strasbourgeoise, mais aussi pour les gourmands patriotes : les bonbons Carambar, Malabar et Krema vont de nouveau appartenir à une société française.

En effet, Eurazeo, la société française d’investissement, a racheté l’année dernière au fonds américain Modelez, plusieurs marques de sucreries initialement produites en France. Ces marques sont officiellement passées sous son girond le 2 mai 2017.

Cette information est une bonne nouvelle pour les employés des usines qui produisent les bonbons Carambar,  Krema, La Pie Qui Chante et Terry’s, ainsi que les Pastilles Vichy, les chewing-gums Malabar et les chocolats Poulain, ou Rochers Suchard. En effet, ces marques, rassemblées sous le groupe CPK ont vocation, selon les responsables de Eurazeo, d’être exclusivement produites en France. Cette production sera répartie sur les cinq sites de production déjà existants, à Blois, à Marcq-en-Baroeul, à Saint-Genest, à Strasbourg et à Vichy. Toutes ces usines devraient bénéficier d’importants investissements.

En outre, Eurazeo a annoncé son projet de multiplier par trois les investissements marketing et commerciaux autour des sucreries du groupe CPK.

 

 

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Les mythiques Carambar et Malabar, redeviennent français - Filière Gourmande

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*