Grève à l’usine Whirlpool d’Amiens

L’usine d’Amiens du géant de l’électroménager, Whirlpool, est bloquée depuis lundi 24 avril, par une soixantaine de salariés qui font le grève en réaction à l’annonce de la délocalisation de l’usine en Pologne.

C’est l’un des principaux sujets de préoccupation économique et sociale, en France et en Europe, la délocalisation des unités de production industrielle.

Chaque usine qui ferme ses portes en France entraîne derrière elle crise et chômage, dans les territoires désertés.

C’est pour dénoncer cet état de fait que les salariés de Whirlpool bloquent l’entrée poids lourd du site avec un piquet de grève.

Ce mouvement social intervient trois mois jour pour jour après l’annonce de Whirlpool de la fermeture de son usine d’Amiens.

Selon  Frédéric Chanterelle, délégué CFDT, « voilà trois mois jour pour jour que les négociations du PSE (plan de sauvegarde de l’emploi) ont débuté et, depuis, que du blabla… C’est pourquoi nous sommes là aujourd’hui. Depuis la manifestation à La Défense nous n’avons eu aucun contact avec la direction ».

Emmanuel Macron a annoncé qu’il visiterait l’usine pendant l’entre deux tours.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*