Mexique : vers un autofinancement du mur ?

Le mur censé garantir l’imperméabilité de la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique pourrait finalement se financer lui même. C’est la dernière idée de Donald Trump.

Décidément, Donald Trump nous réserve bien des surprises… Après avoir annoncé pendant toute la campagne présidentielle qu’il comptait faire construire un mur entre son pays et le Mexique, en garantissant qu’il ferait payer ce mur par les Mexicains eux-mêmes, le nouveau président des Etats-Unis a une autre solution.

Le projet initial avait déjà suscité de grandes controverses, tant par son aspect inhumain, que par son incohérence économique. Il avait ensuite était rejeté par le gouvernement mexicain, qui avait assuré qu’il n’était pas question qu’il débourse un dollar, même pour participer à l’érection du fameux mur.

Cette semaine, lors d’un meeting, Donald Trump a proposé une nouvelle solution : le mur sera recouvert de capteurs solaires et l’énergie produite ainsi permettra de le financer. Une nouvelle déclaration choc de l’homme politique :

« Je vais vous donner une idée dont personne n’a encore entendu parler: la frontière sud, beaucoup de chaleur, beaucoup de soleil… Nous réfléchissons à la construction du mur comme un mur solaire. [..] Cela générerait de l’énergie, et cela le financerait. »

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*