Virus Petya : les entreprises françaises touchées

Plusieurs grosses entreprises françaises ont été victimes du virus informatique Petya, qui a fortement handicapé leurs réseaux, cette semaine.

Mardi 27 juin, un virus particulièrement virulent a causé d’importants dégâts dans les systèmes informatiques de nombreuses entreprises françaises.

Le virus Petya se diffuse avec une extrême rapidité, il tente de se propager sur l’ensemble du réseau d’une entreprise, dès qu’il parvient à pénétrer dans l’un de ses appareils.

Parmi les grand groupes français touchés, on peut citer Saint-Gobain, Auchan, BNP Paribas, Verallia, ou encore la SNCF.

Si le virus a causé d’importants dégâts et retards, il a été rapidement contrôlé et n’a pas causé de dommages irréversibles, comme l’ont expliqué les responsables de la communication de la SNCF pour qui « Les trains roulent, tous les systèmes de réservation fonctionnent normalement, et aucun dysfonctionnement informatique majeur n’a été enregistré durant toute la journée et la nuit dernière ».

Même son de cloche du côté d’Auchan, dont les responsables ont déclaré : « Auchan a été impacté uniquement en Ukraine. Comme conséquence, les terminaux de paiement des magasins en Ukraine ne fonctionnaient pas hier. Ce matin, ils fonctionnent ».

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*