La dette d’Apple au fisc français enfin effacée

L’un des géants opérant dans le domaine des nouvelles technologies aurait au cours d’un accord secret liquidé sa dette auprès du fisc français. Il s’agit bien là d’Apple, le géant Américain.

Ce serait donc lors de son passage dans la belle Paris que mentionnait son tweeter, que Tim Cook aurait probablement conclut cet accord.
Apple versera donc près d’un demi-milliard au fisc français pour être en règle avec ce dernier après maintenant dix ans d’arriérés fiscale.
Suite à son entrevue avec Emmanuel Macron qui s’est déroulé le 22 octobre 2018 (qui aurait soulevé les questions portant sur les investissements de sa société en France mais aussi les questions qui se rapportent à l’impôt que devrait verser la société de Tim Cook), Apple et Bercy auraient trouvé un compromis adéquat pour les deux parties. Chose qui ne fût pas facile.
Car rappelons le, bien avant qu’ils puissent arriver à cet accord, les négociations durèrent des mois. Cela aurait eu pour raison, la déclaration qu’à auparavant fait Apple à propos de son chiffre d’affaires  qui aurait été faible ces dix dernières années. Une déclaration qu’à fortement contesté Bercy et qui fût une grande polémique jusqu’en décembre dernier où Apple aurait accepté la liquidation calculée par le Fisc français. Apple aurait donc accepté de verser près de 500 millions d’euros pour enfin épongée sa dette qui s’étale sur une dizaine d’années.
Le caractère secret qu’ont eu ces négociations viendrait donc expliqué le message qu’a publié Tim Cook sur son compte tweeter ne relatant que sa rencontre avec le talentueux et extraordinaire réalisateur Claude Lelouch. Mais aussi sa visite de Foodvisor ainsi que d’un atelier d’artistes exilés.

Il serait donc clair que le géant des nouvelles technologies, Apple et le fisc ce seraient entendus sur l’impôt calculé par cette dernière et sur la déclaration d’Apple à propos de son chiffre d’affaires supposé “pas très fleurissant”. Cela pourrait expliquer cet accord à huit clos entre le fisc et Apple France. Apple serait donc après Amazon l’acteur des nouvelles technologies à avoir arrangé ses affaires avec le fisc français et donc pouvant ainsi opérer sans aucune crainte concernant des impôts impayés.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.