Bezos à la conquête de l’espace

La compagnie Blue Origin, fondée par Jeff Beos, le patron d’Amazon, a remporté un contrat de 500 millions de dollars avec l’armée de l’air américaine. Sa fortune est estimée à 145 milliards de dollars. Il expliquait investir environ 1 milliard annuel dans Blue Origin. Lundi il a assuré augmenter cet investissement en 2019.

L’objectif est le développement du tourisme spatial à travers la compagnie Blue Origin. Cependant, cette dernière a remporté un appel d’offre avec l’armée américaine. Jeff Bezos, l’un des hommes les plus riches de la planète, l’a confirmé par un tweet : « « Merci à l’US Air Force pour votre confiance dans l’équipe Blue Origin et notre fusée NewGlenn ».

Blue Origin se développe sur trois axes : le marché du tourisme spatial, pour des voyages de quelques minutes à la frontière de l’espace, le lancement de fusées pour les satellites et l’exploration spatiale. Elle a pour rivale la société SpaceX fondée par le milliardaire Elon Musk. Cette dernière fonctionne depuis 6 ans. A la conquête de l’espace, il a déclaré : « Nous avons besoin du même dynamisme dans l’espace que ce qu’il s’est passé avec internet depuis 25 ans » avant de préciser que « nous pouvons y arriver, mais il nous faut des fusées réutilisables ».

S’il existe une rivalité certaine entre les deux projets -et les deux milliardaires-, Jeff Bezos affirme : « je dis tout le temps à mon équipe que ce n’est pas une course » avant d’affirmer « Je veux que ce soit le véhicule spatial le plus sûr de l’histoire », a ajouté Jeff Bezos.

Deux fusées sont prévues. La plus petite, New Shepard, emmènera six passagers frôler l’espace pour ressentir l’apesanteur sur de courtes durées. Elle a déjà réussi de nombreux tests et pourrait être mise en service dès 2019.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*