Baisse des ventes de tabac en France

Les ventes de tabac sur le territoire français ont connu une baisse de 1,2% en 2016. Une bonne nouvelle pour le secteur médical mais une mauvaise pour les buralistes.

En effet, les buralistes, très en colère par les différentes mesures de restriction et de hausse des prix concernant le tabac, considèrent qu’ils sont les seuls à faire les frais de ces lois mais que le tabagisme ne recule pas pour autant. Il estiment en effet que cette baisse de la consommation « légale » correspond aux achats de tabac sur le marché parallèle et ne fait que renforcer l’économie souterraine.

Quoi qu’il en soit, après une année 2015 marquée par une hausse des ventes officielles de tabac, l’année 22016 a vu une légère chute de ces ventes.

Ainsi, l’AFP a publié, lundi 16 janvier 2017, les chiffres de la dernière étude Logista, qui indiquent une chute de 1,2% des commandes de cigarettes, avec 44,92 milliards de cigarettes.

En termes économiques, cela représente un recul de 1,1% de la valeur, avec 15,17 milliards d’euros.

« L’arrivée des paquets neutres sur le marché français dès l’automne, le mois sans tabac en novembre et l’essor de la cigarette électronique ont eu un effet sur ces ventes en 2016 », explique le président de l’Office français de prévention du tabagisme (OFT) et pneumologue à La Pitié-Salpêtrière de Paris, Bertrand Dautzenberg.

 

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*