Le pouvoir d’achat des Français au plus mal ?

Selon le dernier baromètre Cofidis-CSA, le pouvoir d’achat des Français serait particulièrement bas en ce moment, avec un déficit moyen estimé à 484 euros par mois et par personne. Paradoxalement, cette étude indique une forme d’optimisme de la part de la population française.

Comme tous les ans, le baromètre Cofidis-CSA a été publié cette semaine, lundi 11 septembre. Et ses résultats sont éloquents.

Depuis la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy, le pouvoir d’achat des ménages est un sujet aussi bien politique, qu’économique et social. Il concerne tous les Français, dont le panier moyen mensuel baisse depuis plusieurs décennies.

Ainsi, selon ce dernier baromètre, 30% des personnes interrogées avouent être à découvert au moins un fois par trimestre. En moyenne, les Français auraient besoin de 484 euros par mois supplémentaires chacun, afin de maintenir leur niveau de vie. Une facture qui est tout de même plus élevée de 30 euros que celle de l’année dernière.

Des résultats alarmants, qui en disent long sur la crise traversée, mais qui ne semblent pas nuire à la confiance des ménages français, notamment des plus jeunes.

Ainsi, parallèlement à ces chiffres, l’étude nous apprend que 15% des sondés considèrent qu’ils ont un pouvoir d’achat élevé. Surtout, dans la catégorie d’age des 18-24 ans, 33 % des Français interrogés pensent que leur pouvoir d’achat va s’améliorer au cours des prochaines années.

 

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*