Glyphosate : la guerre est déclarée

Les agriculteurs et le gouvernement sont entrés dans un bras de fer public concernant le glyphosate, dont le gouvernement souhaite interdire l’utilisation.

Le glyphosate est un herbicide utilisé dans l’agriculture, qui est au cœur d’une importante polémique, depuis plusieurs années.

Alors que ses détracteurs dénoncent de gros dangers environnementaux et sanitaires, ses utilisateurs, les agriculteurs, expliquent qu’ils ne peuvent survivre sans son utilisation.

La polémique a enflé ces derniers jours, alors que la Commission Européenne doit décider cette semaine si elle renouvelle à ce produit sa licence d’autorisation d’exploitation, pour dix ans.

En réponse à cette actualité, 54 députés de la majorité La République en Marche, ont publié une tribune demandant l’interdiction de ce produit chimique. Une prise de position réaffirmée par le ministre de l’environnement, Nicolas Hulot, qui a déclaré vouloir interdire le glyphosate en France, dans les trois prochaines années.

Les agriculteurs devraient réagir dans la semaine, eux qui avaient déjà été 250 à manifester sur les Champs-Elysées en septembre.

« On ne peut sérieusement interdire le glyphosate sans alternatives crédibles aux plans technique et économique « , s’insurge ainsi dans un communiqué la Fédération Départementale des Syndicats d’Exploitants Agricoles (FDSEA).

Cette semaine devrait être décisive dans ce dossier…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*