Les dangers de la lutte contre la désinformation

En annonçant qu’il souhaite que le parlement légifère afin de lutter contre les Fake news, Emmanuel Macron, a lancé une vaste polémique sur la liberté d’expression en ligne.

Faut-il contrôler plus intensément les flots d’informations qui circulent sur internet ? Au risque de tuer ce qui fait la richesse de cet espace de communication illimitée ?

Voilà le dilemme auquel semble avoir répondu le président de la République, Emmanuel Macron, qui a annoncé dans ses vœux de nouvelle année, un durcissement de la législation envers ceux qui propagent des fausses informations en période électorale.

Voilà comment il a présenté son projet :

« Les plates-formes se verront imposer des obligations de transparence accrue sur tous les contenus sponsorisés afin de rendre publique l’identité des annonceurs et de ceux qui les contrôlent, mais aussi de limiter les montants consacrés à ces contenus ».

Avec l’élection de Donald Trump et les nombreuses polémiques qui l’ont suivie comme principal argument, Emmanuel Macron a soulevé une vague d’indignation des défenseurs des libertés.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*